Le SIAC 2019 est fini voici quelques photos sdu  STAND 83 au Parc Chanot à Marseille (Salon International des Arts Contemporains).


Approfondir son cheminement et affirmer son trait.

Si le trait et les couleurs s’engagent continuellement vers d’autres regards, le processus lui au contraire s’intériorise. Il puise dans la connaissance, les émotions...


Peindre, toujours et encore. Peindre à travers le corps le ridicule, le sublime ou le grotesque...


S’apercevoir d’une boule rouge constante, ne pas pouvoir se l’expliquer et pourtant, ne pas pouvoir l’exorciser. Comme un leitmotiv, comme un rappel, comme une forme qui rythme simplement un tableau. Peut-être uniquement une tâche, là. Ou peut-être... ou peut-être, je ne sais pas. Mon monde est la couleur, c’est à travers elle que je l’exprime et non à travers des mots. Le spectateur aime jouer, inventer à son tour. Alors jouons ensemble, chacun avec nos outils !


Se servir de son savoir, et découvrir de nouveaux sens. Approfondir ces connaissances pour affiner ses émotions. Découvrir de nouveaux sens, et explorer de nouvelles matières.

Passionnant jeux de tensions et d’attention.

"L'homme de la Mancha " et " Divine Comédie "
Créé par schmitzler magali